Les huiles essentielles sont très sûres et faciles à utiliser. Mais il est important de savoir que les huiles essentielles pures de qualité thérapeutique sont des extraits de plantes très concentrés et doivent être utilisées avec précaution.

Test cutané :  Les personnes à la peau sensible peuvent prévenir les irritations indésirables grâce à un simple test cutané. Déposer sur l'avant-bras un peu d'huile de support neutre, puis une petite quantité d'huile essentielle. Si la peau ne présente pas d'irritation au bout d'une heure, l'huile peut être utilisée en toute sécurité après avoir été diluée dans une huile de support ou en appliquant d'abord une couche d'huile de support sur la peau, puis l'huile essentielle.

Les huiles porteuses biologiques les plus couramment utilisées sont : l'huile de coco (fractionnée), l'huile de jojoba, l'huile d'amande, l'huile d'avocat, l'huile d'olive, etc.

Moins, c'est mieux :  La dose normale est de 1 à 3 gouttes pour les adultes. Commencer lentement par les huiles de citron, qui aident à la désintoxication. Il est préférable d'utiliser un peu plus souvent que beaucoup à la fois.

Diluer :  Pour chaque huile, l'étiquette indique la quantité dans laquelle elle peut être diluée. Sur , la page suivante présente une vue d'ensemble de la dilution des huiles essentielles dans une huile de support.

Les huiles chaudes  telles que l'origan, la cannelle, la casse, le thym et le clou de girofle doivent toujours être fortement diluées avant d'être utilisées. La menthe poivrée est fortement rafraîchissante et il est donc préférable de l'utiliser diluée dans une huile de support.

Bébés et enfants :  La règle de base est de diluer une cuillère à soupe d'huile de support avec une goutte d'huile essentielle. Pour les bébés, utiliser l'huile diluée sous les pieds et toujours mettre une chaussette pour éviter de mettre le pied dans la bouche et ainsi avaler l'huile. L'usage interne des huiles essentielles n'est autorisé qu'à partir de 6 ans.

Usage interne :  Seules les huiles étiquetées “usage diététique” peuvent être utilisées par voie interne en petites quantités. Des huiles douces peuvent être appliquées sous la langue. Les huiles chaudes se consomment de préférence sous forme de gélules. De nombreuses huiles peuvent être utilisées en cuisine et intensifier la saveur des plats. Encore une fois, moins c'est mieux. Ne jamais utiliser de bouteille ou de gobelet en plastique, de préférence toujours en verre.

Sensible au soleil :  Après avoir utilisé des huiles d'agrumes, éviter les UV et la lumière directe du soleil pendant 12 à 24 heures pour éviter les brûlures de la peau.

Yeux, oreilles, nez :  Ne jamais faire couler l'huile directement dans les yeux, les oreilles ou le nez.  Ne jamais utiliser d'eau  pour rincer une huile, car cela augmente la capacité d'absorption de la peau, ce qui la brûle encore plus. Si l'huile s'approche accidentellement trop près des yeux, voire dans les yeux, il faut toujours utiliser une huile de base pour la rincer.

Grossesse et allaitement :  La plupart des huiles peuvent être utilisées en toute sécurité pendant la grossesse et l'allaitement lorsqu'elles sont utilisées normalement et, en fait, elles procurent un grand soulagement pendant la grossesse. Mais aussi pendant et après l'accouchement. Certaines huiles peuvent avoir un effet sur les hormones et sont donc déconseillées pendant cette période. La menthe poivrée, par exemple, peut réduire la production de lait. Il est important de discuter de son utilisation avec la sage-femme ou le médecin qui l'accompagne.

Problèmes de santé graves  Les personnes souffrant d'asthme, d'épilepsie, d'hypertension et d'autres problèmes de santé graves sont très certainement soulagées par l'utilisation d'huiles essentielles. Il est conseillé de coordonner son utilisation avec les médecins et thérapeutes qui l'accompagnent. Les personnes épileptiques doivent éviter le fenouil, le basilic, le bouleau et les mélanges contenant ces huiles. Les personnes souffrant d'hypertension artérielle doivent éviter le thym et le romarin.

Bain aux huiles essentielles :  Les huiles essentielles doivent toujours être mélangées à un produit tel qu'un gel de bain ou de douche, du lait (de riz) ou du sel (sel de mer, sel d'Epsom) avant d'être ajoutées à l'eau du bain.

Inflammable :  De nombreuses huiles sont inflammables. Il faut donc les tenir à l'écart des flammes nues et des sources de chaleur.


Aperçu de la dilution

Quelle est l'utilisation prévue de l'huile ?Dilution
Bébés, enfants en bas âge ou huiles “chaudes0,5%
Enfants, personnes âgées, peaux sensibles1%
Soins quotidiens de la peau2-3%
Usage unique ou de courte durée10-25%
Quantité de gouttes d'huile essentielle
Huile de base0,5%1%2%3%10%25%
  5ml 1231025
10ml12462050
15ml1,53693075
30ml36121860150

Une goutte n'est pas une unité de mesure exacte et la taille d'une goutte dépend de la viscosité de l'huile et du compte-gouttes du flacon.